5 CONSEILS POUR ÊTRE BIENVEILLANT AVEC SA SANTE
5 CONSEILS POUR ÊTRE BIENVEILLANT AVEC SA SANTE

5 CONSEILS POUR ÊTRE BIENVEILLANT AVEC SA SANTE

Dans cet article, je te donne des astuces pour renforcer ton sytème immunitaire.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour se protéger des virus, les médias mettent beaucoup l’accent sur le port du masque et le vaccin. Les nombreuses restrictions engendrées à cette situation créent un climat de peur, de stress, de colère, de ras-le-bol et selon moi, de beaucoup d’incompréhensions. Chacun a son avis sur la question, ce qui est tout à fait compréhensible compte tenu de nos sensibilités, expériences et conditionnement de vie à chacun. Je n’entrerai donc pas dans ce débat. Pour ma part, je te propose d’explorer le sujet sous un angle préventif qui te concerne directement : ta santé et ton hygiène de vie. 

Comment peux-tu être bienveillant avec ton corps ? 

En le protégeant, certes, mais aussi en lui donnant suffisamment d’arme de défense pour faire face aux attaques extérieures. Tel un système informatique qui a besoin d’un antivirus pour se protéger des hackers et cyberattaques. Bien qu’aucun système ne soit infaillible, nous le savons bien, le but du jeu est que tu disposes du meilleur système de protection du marché pour faire face au virus de dernière génération. Et pour cela, pas besoin de dépenser des fortunes. 

Tu es capable de le perfectionner toi-même en améliorant 5 interfaces de ton programme de vie. 

Premièrement, que manges-tu ?

1/ Mange sainement

Je t’invite à lister les aliments que tu consommes régulièrement dans un tableau à deux cases. Dans la première, tu mets ceux qui sont bénéfiques pour toi et dans l’autre, ceux qui au contraire contribuent à détruire ta santé. Les aliments ont pour but d’apporter à ton organisme les nutriments et l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Bien entendu les fruits et légumes sont à recommander mais sans entrer dans une expertise nutritionniste, l’idée est d’apporter à ton corps ce qui l’aide à survivre et tant qu’à faire à améliorer sa santé !

Adopte donc une alimentation équilibrée tout en y prenant du plaisir. 

Nous savons que l’excès est néfaste. Ta mission est donc d’être le gardien de tout ce que tu ingères. Et si tu ignores certains aspects, demande au grand Google ! Il t’aiguillera forcément dans tes recherches. Pour ma part, j’ai choisi de restreindre ma consommation de viande depuis une décennie. En réalité, au départ, j’avais décidé d’arrêter complètement mais je reconnais que cela s’est avéré difficile sur la durée. Néanmoins, j’en consomme uniquement lorsque je suis invité et qu’il n’y a rien d’autre, ou lors d’un festin de famille.  Mais avant de consommer, je prends le temps, tout comme les Indiens, de rendre hommage à l’être vivant que je m’apprête à ingérer. 

J’ai fait ce choix, non pas parce que je n’aime pas ça (qui résisterait à l’odeur des grillades !) mais par conviction spirituelle et conscience. Il y a bien sûr le fait de tuer des êtres vivants pour s’alimenter qui me dérange mais aussi la souffrance animale engendrée pour que ce joli steak arrive dans mon assiette. La découverte des vidéos qui montrent la réalité des élevages intensifs n’a fait qu’accentuer et conforter mon choix. De plus, en mangeant de la viande, je contribue à la pollution de la planète.

Pour revenir à notre sujet concernant la santé, manger trop de viande contribue à affaiblir notre sytème digestif, augmenter l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension sans oublier les risques de cancer de toutes sortes. D’une manière globale, cela apporte un excès de graisse saturée, cholestérol, des amines hétérocycliques aromatiques qui apparaissent lorsque que l’on cuit la viande et que l’on retrouve également dans la fumée du pot d’échappement et dans celle de la cigarette (rien que ça !).

Un dernier point et non des moindres ! est le fait que les animaux d’élevage intensif sont shootés aux antibiotiques durant toute leur courte existence pour justement faire face aux différents virus liés aux conditions sanitaires déplorables qu’ils subissent, dûes entre autres à leur surpeuplement. Je me souviens de ces images atroces de ce poulet entassé ne pouvant accéder au garde-manger, luttant au milieu de ses excréments. Je me suis imaginé à sa place dans une foule de concert, affamé, essayant de me rendre au devant de la scène pour manger les pieds remplis de mes déchets à l’odeur d’ammoniaque. Horrible ! Il n’y a pas besoin d’être un expert pour comprendre que ces lieux sont le terreau idéal pour que se propagent toutes sorte de bactéries et virus. Bien sûr, lorsque l’on mange un chicken wings du fast food, on ne pense pas à tout ça ! 

Je suis conscient que tous les éléveurs n’agissent pas de la sorte, soyons clair. Mais on ne peut nier que ces extrêmes existent bel et bien. Et compte tenu de la demande croissante du public et des grandes chaines de restauration, cela ne risque pas de diminuer malheureusement. Les animaux ne sont pas considérés comme tel mais comme des produits de fabrication avec un nombre de jours prédéterminé à l’avance. J’ai conscience que la viande est aussi une source non négligeable de protéines. Mais il est tout à fait possible d’en trouver dans d’autres aliments. 

Je ne te dis donc pas de ne plus consommer de viande mais de trouver une juste milieu. Si tu le peux et le veux, je ne peux que te le recommander, c’est sûr mais sinon opte au moins pour sa réduction au quotidien. Et au lieu de consommer les cuisses de poulets énormes en provenance de Hollande à 10 euros les 5 ou 10 kg, privilégie peut-être, une viande qui a vécu près de chez toi, chez un fermier par exemple, dans un environnement plus sain en plein air. Son prix sera plus cher, je l’entends mais la qualité sera meilleure et entre nous, ta santé n’a pas de prix. 

Ensuite, prends soin de bien regarder les étiquettes de ce que tu achètes. Chips, bonbons, gâteaux, chocolat au lait, etc… sont délicieux, j’avoue. Mais pris en quantité à l’aveuglette devant la télé par exemple est une option à bannir de tes habitudes alimentaires. Alors oui, ils étaient peut-être en promo, oui ils ont un goût craquant, oui c’est difficile de résister lorsque tu vois la pub ! Je comprends ça, mais sache aussi maintenant qu’ils n’enrichissent en rien ta santé lorsqu’ils sont pris en excès bien entendu.

Deuxièment, que bois-tu ?

2/ Hydrate-toi régulièrement

Je t’invite de nouveau à faire une liste de ce que tu bois régulièrement. Soda, alcool, jus, eau ? Sans grande surprise, tu en déduiras que boire de l’eau est meilleur qu’un verre de soda bourré de sucre ! Boire de l’eau régulièrement et en petite quantité régulièrement te permet d’éliminer les toxines de ton corps et ainsi préserver ton système immunitaire. 

A contrario, une canette de Coca contient en moyenne un peu plus de 1g de sucre par cl. Donc lorsque tu bois une canette de 33 centilitres, tu ingères en moyenne 33 g de sucre soit à peu près 7 carrés ! Sans compter l’acide phosphorique ou la caféine qu’elle contient. Pas besoin de faire un schéma pour comprendre que son excès sera totalement néfaste à ta santé. Et cela est valable pour bon nombre de sodas, jus de fruits industriels et autres boissons transformées. Au delà de son effet, il est intéressant de noter que l’alcool aussi contient du sucre. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le sucre est la plus grande drogue au monde. Il est présent partout. 

Les conséquences sur ta santé ? Ton pancréas produit de l’insuline en quantité, il métamorphose ton sucre en graisse, et augmente les risques que tu développes du diabète et bien entendu de l’obésité. Je m’arrête là ! Alors il nous en faut, c’est sûr mais en quantité raisonnable et de préférence naturel.

En résumé, bois de l’eau et des jus frais et dans l’idéal de saison et que tu presses toi-même. Et lorsque tu consommes autre chose, regarde l’étiquette afin de le faire en pleine conscience et ainsi te limiter naturellement.

Mon troisième point : pratique une activité ou tu te dépenses

3/ Pratique une activité sportive

C’est bien joli d’ingérer des calories, mais si tu ne fais rien pour les éliminer, ils vont s’entasser ! J’en ai fait l’expérience il y a quelques années. J’ai pris 20 kgs sans que je ne m’en rende compte ! L’idée est simplement de dépenser une partie de ce que tu as stocké en graisse ! Et ça peut aller vite en changeant simplement quelques habitudes. 

En 2018, profitant d’une retraite méditative, j’ai tout perdu en à peine 6 mois en arrêtant simplement de manger trop gras – et notamment la mayonnaise que j’adore ! – pour privilégier les légumes, tout en allant courir chaque jour le matin de bonne heure. J’ai suivi le conseil de mon ami Didier qui est médecin qui m’a dit que le secret pour maigrir est simplement de manger avec modération en diminuant nos quantités et ceci, tout en faisant du sport à coté. Pour diminuer mes portions de nourriture, il m’a suffit de prendre une assiette plus petite et de manger moins vite en prenant le temps de bien mâcher chaque bouchée ! 

Depuis je pratique le jeûne intermittent afin de laisser le temps à mon estomac de se reposer pendant en moyenne 16H. Je n’ai jamais repris mes kilos depuis. Et même lorsque je fais quelques excès durant les fêtes, le fait de faire de l’activité sportive me permet de récupérer rapidement mon équilibre. Alors pour certains, le sport peut être un véritable supplice, je l’entends bien. Dans ces cas là, commence petit à petit avec 10 minutes de marche par jour par exemple et combine cela avec quelques bouchées de nourriture grasse en moins. 

Moins de calories ingérées + un peu de dépenses physique= un très bon début. 

N’oublie jamais que ta plus grande richesse sur terre n’est pas l’argent mais ta santé. 

Quatrièmement, repose-toi

4/ Repose-toi

Le sommeil est notre ami. Malheureusement, nous avons parfois tendance à le négliger. Pourtant, il permet au corps de se recharger et de renforcer son système immunitaire. Nous voyons bien que lorsque nous avons peu dormi, nous devenons plus vulnérables. Mauvaise humeur, agacement face aux situations contraignantes, une partie de nos globules blancs ainsi que nos anticorps sont affaiblis. Ils baissent leur garde et ouvre la porte aux éventuelles infections. 

Lorsque nous sommes dans les bras de Morphée, notre corps et notre cerveau eux ne dorment pas ! Ils imprègnent ce que nous avons vécu durant la journée. Au niveau cognitif, mais également au niveau immunitaire ! Notre corps identifie, mémorise les bactéries, virus ou autres parasites et devient plus à même de résister face à eux. De nos jours, je comprends qu’il est difficile de dormir suffisamment notamment à cause des écrans ! 

Fais un effort, discipline-toi. La lumière bleue des écrans n’aide en aucun cas à ton bien-être ! Un bon livre avant de t’endormir te sera bien plus favorable.

Cinquièmement : trouve des astuces pour lutter contre ton stress.

5/ Evacue ton stress

Le stress est la maladie du siècle ! Grosse fatigue, surmenage, burn out, dépression… Voici quelques résultantes du syndrome du stress. A cela, je rajouterai le climat de peur ambiant que le Covid provoque sur de nombreux humains depuis 2020.

Les conséquences : cela affaiblit ton système immunitaire. Tous les ingrédients alors sont réunis pour que tu deviennes la victime d’une attaque infectieuse. 

Ton cerveau et ton corps ont besoin de se ressourcer, de se reposer et de se recharger, c’est primordial.

Pour ma part, je pratique la méditation. Me centrer sur la respiration m’aide à prendre de la distance avec le climat ambiant et quelque peu oppressant parfois. 

Tu peux aller marcher dans la nature, faire du sport, de la gymnastique, du chi kong, de la lecture, écouter de la musique, éteindre les chaines d’infos en continu, te connecter à des sources d’informations positives nourrissantes pour ton esprit, passer du temps avec des ami(e)s qui te font du bien, pratiquer une activité culturelle ou artistique… tu as le choix.

Mais surtout, ne t’ en prive pas. N’oublie pas que l’esprit influe sur le corps. Donc si tu ne prends pas soin de ton état psychique, les conséquences se feront irrémédiablement sur ton corps. C’est mathématique. 

Voilà donc mes 5 conseils pour renforcer votre système immunitaire et prendre soin de toi. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive. Il existe encore beaucoup d’autres solutions mais il s’agit selon moi d’un bon départ pour prendre soin de ta santé.

A cela, tu peux aussi ajouter une bonne cure de vitamines entres autres A, C, D, E qui sont amies avec tes globules blancs et tes anticorps. N'hésite pas à aller voir des spécialistes de la santé, la nutrition, la naturopathie, si tu en ressens le besoin. Ils t'aideront et t'offriront un programme personnalisé à ta situation.

Et enfin, tu peux continuer à t’inspirer de mes articles et t’inscrire à ma newsletter si ce n’est déjà fait ! 

Partagez la bienveillance sur vos réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.